Peter utilise les compétences qu'il a apprises dans le Royal Navy dans sa nouvelle vocation, aujourd’hui avec de plus solides bases.

25 November 2019

Peter Hutchinson, Directeur de datacentre, Crawley, Royaume-Uni

En mer, chaque décision est importante – une réalité que Peter ne connaît que trop bien, lui qui a gagné ses galons dans la Royal Navy. C’est une leçon qu’il emporte toujours avec lui dans sa nouvelle vie, les pieds à présent solidement sur terre...

Leadership, sang-froid, résilience : ce sont trois qualités que recherche la Royal Navy chez ses recrues pour protéger les mers. Chez Peter, ces qualités sont innées : elles ont joué un rôle essentiel lorsqu’il est passé à la vie en haute mer dans la marine. 

De nos jours, les choses ont un peu changé, mais les caractéristiques qui ont fait de Peter un marin idéal ont jeté les bases de ce qu’il est aujourd’hui. Bien loin des océans, sur les terres de Crawley, Peter est à la barre de l’un des plus importants centre de données au monde, un datacentre haute technologie en colocation, mis sur en place par ISG en partenariat avec Digital Realty.

Offrir la connectivité aux clients, aux foyers et aux entreprises dans tout le Royaume-Uni, mais aussi à l’étranger, est d’importance capitale. Et comme d’ici 2025, la moitié des données mondiales seront hébergées dans le cloud, ISG travaille avec Peter pour s’assurer que son espace à Crawley a tout ce qu’il faut pour absorber la vague de données à venir.

Que réserve l’avenir à Peter ? Eh bien, comme les océans, le monde des données ne connaît pas de limites...

Chaque année, l’aéroport de Gatwick Airport est utilisé par des millions de personnes et des milliers d’avions. Au cœur de nos infrastructures de transport, les aéroports invitent à l’exploration et à l’opportunité, mais le moindre retard peut entraîner des millions d’euros de dégâts et des ruptures de liaisons. 

À cinq minutes à peine de Crawley, il en va de même pour le datacentre de Digital Realty. C’est une histoire que Peter connaît bien, puisqu’il s’est engagé dans la Marine à l’âge de 16 ans pour tenter ses propres aventures en haute mer, au cours desquelles il est passé du statut d’apprenti à celui, bien plus prestigieux, de lieutenant. Après une fructueuse carrière dans la marine, Peter est désormais responsable de la gestion du datacentre de Crawley, pour l’un des plus grands fournisseurs de centres de données au monde.

Pour Peter, le contrôle est essentiel lorsqu’on est à la barre. C’est en mer qu’il a affiné son exigence de qualité et sa capacité à répondre aux situations les plus délicates avec sérénité, en tirant le meilleur parti de son personnel et de ses structures opérationnelles – des ingrédients essentiels pour garantir que les centres de données critiques restent en service, sans interruption. 

« L’histoire de Peter s’est vraiment démarquée, » explique Paul Pompili, chef de projet ISG à Crawley, qui travaille avec l’équipe de design et de construction de Peter et Digital Realty, pour les aider à donner vie à leurs datacentres, ainsi que leurs solutions de colocation et d’interconnexion.

“Il est essentiel de répondre aux besoins évolutifs du monde en matière de données, mais nous construisons en outre une base solide qui permet aux gens d’être connectés et de prospérer. Il s’agit également de créer un centre de données durable sur le plan environnemental et redonnant en retour à la collectivité au niveau local.”

- Peter Hutchinson

« La focalisation de Peter en matière de connectivité et de résilience nous a incités à créer une installation qui s’inscrit dans cette vision. L’échec n’est pas une option pour Peter, ni pour Digital Realty. Des datacentres non résilients peuvent avoir des répercussions étendues sur l’ensemble du réseau mondial de l’entreprise si les performances ne sont pas gérées et mises à niveau efficacement. Nous comprenions les défis de Peter et voulions nous assurer que son datacentre était le meilleur d’Europe. » 

Ayant vécu en direct la transformation du secteur des centres de données au cours de la décennie écoulée, les facteurs de succès demeurent les mêmes : à savoir la mise en ligne d’une capacité robuste dans les plus brefs délais possibles. Depuis le début des travaux à Crawley en 2017, le défi pour l’équipe de Paul a été de livrer un bâtiment de 11 000 mètres carrés d’une capacité de 12 MW sur quatre hangars.

« Notre formule de réussite consistait à réussir la construction et à ne jamais perdre de vue le processus de mise en service, qui fait partie intégrante de l’ensemble du parcours du projet. Historiquement, le sujet de la mise en service se situait quelque part près de la fin d’une longue liste de points d’action et de priorités lors de la planification et de la livraison d’un nouveau centre de données à grande échelle ou en colocation, » ajoute Paul.

Il estime qu’il y a sept étapes au succès d’une mise en service : l’intégration au design, la planification, les essais d’homologation en usine, les inspections visuelles, les essais d’homologation sur site, la vérification du fonctionnement du système et les essais du système intégré.  

Des datacentres non résilients peuvent avoir des répercussions étendues sur l’ensemble du réseau mondial de l’entreprise si les performances ne sont pas gérées et mises à niveau efficacement. Nous comprenions les défis de Peter et voulions nous assurer que son datacentre était le meilleur d’Europe.” 

- Paul Pompili, Directeur de Secteur 

« En identifiant les circuits et processus critiques qui ont un impact important sur le programme, nous avons ensuite renforcé la collaboration entre les projets pour obtenir de meilleurs résultats. Au fur et à mesure des avancées technologiques, nous pouvons nous attendre à voir le reporting dynamique en direct intégrer notre arsenal, mais notre adage restera toujours le même : ignorez l’importance de la mise en service à vos risques et périls. »

Partager cette idée avec les clients et les principales parties prenantes du projet, comme Peter, s’est avéré essentiel dans la capacité d’ISG à répondre aux attentes pour une installation plus rapide de datacentres opérationnels dès le premier jour de mise en service.

C’est ce qui motive Peter à s’assurer que le centre de données de Crawley est bien construit, protégé, efficace et résilient, à long terme. Le but : Garantir aux familles et aux entreprises un accès fiable et sécurisé à leurs données et leur permettre de communiquer entre elles, où qu’elles se trouvent dans le monde. 

« Chez Digital Realty, nos centres de données ont la responsabilité de fournir au réseau les services informatiques et de cloud, ainsi que les communications et les réseaux sociaux pour les services financiers, la fabrication, l’énergie, la santé et les produits de consommation », ajoute Peter.

« Il est essentiel de répondre aux besoins évolutifs du monde en matière de données, mais nous construisons en outre une base solide qui permet aux gens d’être connectés et de prospérer. Il s’agit également de créer un centre de données durable sur le plan environnemental et redonnant en retour à la collectivité au niveau local. »

Les centres de données ne sont pas des aéroports ou des navires de guerre, mais sans eux, les entreprises, les aéroports et les navires ne pourraient tout simplement pas fonctionner. C’est pour cette raison que Peter s’est toujours efforcé de partager sa passion visant à fournir les centres de données les plus fiables et les plus efficaces au monde. Pour lui, il n’y a pas de limite, ni dans les cieux, ni dans les airs.

Lire plus d'histoires



Tags

Pour savoir comment nous pouvons vous accompagner dans vos projets, veuillez nous contacter en remplissant le formulaire de demande ci-dessous.